Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les auteurs répertoriés dans cet index ont écrit des romans qui font l'objet d'un article sur Polars africains. Certaines notices qui leur sont consacrées sont sommaires car, si l'on dispose d'informations précises sur les écrivains contemporains, celles sur les générations qui les ont précédés restent plus difficiles à établir. 

Le roman policier africain séduit aujourd'hui un large public, en partie grâce aux écrivains sud-africains. Il reste toutefois un genre littéraire peu représenté en Afrique sub-saharienne, principalement francophone, même si Modibo Sounkalo Keita obtint un énorme succès dès 1984 avec L’archer Bassari. Quelques autres ont suivi, avec des bonheurs variés, ce qui explique la difficulté à se procurer aujourd'hui certains romans.

Plusieurs des auteurs répertoriés ici sont bien connus. D’autres le sont moins, en particulier les pionniers qui voyaient dans le polar un moyen de pointer les dérives de sociétés ou de régimes dans lesquels ils ne se reconnaissaient pas.  Le roman policier africain, en particulier francophone, prit donc dés des ses débuts une connotation politique et sociologique qui ne l’a pas quitté. 

Evina ABOSSOLO - Cameroun

Aucune information biographique sur cet écrivain, auteur d'un seul roman publié en 1985.

Leye ADENLE (1975) - Nigeria

Leye Adenle, né au Nigéria en 1975, est l’auteur de plusieurs romans et nouvelles. Il est issu d'une famille d'écrivains, dont le plus célèbre est son grand-père, Oba Adeleye Adenle 1er, ancien roi d'Oshogbo dans le sud-ouest du Nigéria. Il vit à Londres où il travaille comme chef de projet et, à l’occasion, comme acteur. 

José Eduardo AGUALUSA (1960) – Angola

Journaliste, écrivain et éditeur (il a crée en 2006 la maison d'édition brésilienne Lingua Geral dédiée aux œuvres de langue portugaise), José Eduardo Agualusa a écrit de nombreux contes, romans et essais traduits dans une dizaine de langues.

Il vit entre l'Angola, le Brésil et le Portugal.

  • Estação das Chuvas (1996) - La saison des fous (2003)
  • O Vendedor de Passados (2004)  - Le marchand de passés (2006)
  • O Ano em que Zumbi tomou o Rio (2002) - La guerre des anges (2007)

Théo ANANISSOH (1962) - Togo

 

Né au Togo en 1962, Théo Ananissoh vit en Allemagne où il a enseigné le français et la littérature Française après un doctorat de lettres à Paris. Son premier roman, Lasaohé, est paru chez Gallimard en 2005

Désiré BOLYA BAENGA (1957-2010) - R.D. du Congo

Né le 19 juin 1957 à Léopoldville (aujourd’hui Kinshasa en République démocratique du Congo) et mort le 10 août 2010 Paris, Désiré Bolya a étudié à l'Institut d'études politiques de Paris.

Essayiste et romancier, ses livres sur l’Afrique dénoncent la corruption, les marchands d’armes, le viol des femmes… Il a également écrit deux romans policiers anthropologiques  - La Polyandre et  Les Cocus posthumes - qui ont Paris pour acdre et qui mettent en scène l'inspecteur Robert Nègre.

Un livre d’hommages - Bolya – nomade cosmopolite mais sédentaire de l'éthique - lui a été consacré en 2012 (Mémoire d'encrier, Québec).

Mongo BETI (1932-2001) - Cameroun

Après de brillantes études de lettres classiques en France, Mongo Beti, a fait une carrière d’enseignant. Après Ville cruelle en 1954, la parution deux ans plus tard de son deuxième roman, Le pauvre Christ de Bomba fait scandale par la description satirique qu’il donne du monde missionnaire et colonial. En 1972, Main basse sur le Cameroun, autopsie d’une décolonisation, est censuré par le ministre français de l’Intérieur sur la demande du gouvernement camerounais. Il le sera jusqu’en 1976.

Grand écrivain anticolonialiste et dénonciateur du néo-colonialisme, Mongo Beti s’est exprimé dans ses romans et également à travers la revue bimestrielle Peuples Noirs, Peuples africains, qu’il fait paraître de 1978 à 1991. Il a ouvert en 1994 à Yaoundé la Librairie des Peuples noirs.

 Trop de soleil tue l’amour et Branle-bas en noir et blanc sont les deux premiers romans d’une trilogie restée inachevée.

Parker BILAL (1960) – Royaume-Uni

Parker Bilal est le nom sous lequel Jamal Mahjoub un écrivain britannique auteur de romans, de nouvelles et d’essais né en 1960 à Londres, écrit depuis 2012 ses romans policier. Né d'un père soudanais et d'une mère anglaise, il a vécu à Khartoum puis au Caire où sa famille s’est installée ne 1989 pour des raisons politiques. Il a travaillé comme traducteur, bibliothécaire et journaliste. 

Côté polars, il est connu pour la série consacrée à l'enquêteur soudanais Makana, réfugié politique devenu détective privé au Caire.

  • The Golden Scales (2012) – Les écailles d’or, 2016
  • Dogstar Rising (2013) - Meurtres rituels à Imbaba, 2016
  • The Ghost Runner (2014) - Les Ombres du désert, 2017
  • The Burning Gates (2015)
  • City of Jackals (2016)
  • Dark Water (2017)

Oyinkan BRAITHWAITE - Nigeria

Après un diplôme de droit et une formation en création littéraire, Oyinkan Braithwaite a été rédactrice adjointe chez Kachifo, une maison d'édition nigériane. Elle travaille aujourd’hui en freelance à Lagos comme écrivain et rédactrice en chef. Elle a été finaliste en 2016 du Commonwealth Short Story Prize. Son premier roman, Ma sœur, serial killeuse, publié en France en 2019, a connu un très grand succès dans le monde anglophone.

Karin BRYNARD (1957) - Afrique du Sud

Après des études universitaires, Karin Brynard a travaillé comme traductrice au ministère de la Santé et du Bien-être social d’Afrique du Sud puis est devenue journaliste au Oggendblad de Pretoria en 1980 (elle a fait ses classes pendant les émeutes de Soweto). De 1984 à 1986, elle a été journaliste politique à la rédaction de Die Vaderland

Patrick CHAMOISEAU (1953) - Martinique

Patrick Chamoiseau, Prix Goncourt 1992 pour Texaco, est l’auteur de romans, de contes et d'essais. Théoricien de la créolité, inspiré par Edouard Glissant, il a écrit pour le théâtre et participé à l’écriture de plusieurs films  dont Biguine (2005) , Aliker (2007) ou Nord-Plage (2004). Né à Fort-de-France, en Martinique, il a raconté son enfance dans Une enfance créole, une trilogie comprenant Antan d'enfance (1990), Chemin d'école (1994) et À bout d'enfance (2005).

Patrick Chamoiseau a participé à la création du manifeste de la créolité avec Jean Bernabé et Raphaël Confiant, un courant qui a connu un grand retentissement dans les milieux littéraires antillais et suscité l’intérêt de l’Haïtien René Depestre.

J’ai toujours aimé la nuit semble être le seul roman dans lequel il aborde une intrigue policière proche du thriller.

Driss CHRAIBI (1926-2007) - Maroc

Driss Chraïbi né en 926 à El Jadida et mort en 2007 en France, est un écrivain marocain de langue française. Ingénieur de formation et journaliste, il a été producteur d’émissions radiophoniques pour France Culture et a enseigné à l’Université Laval de Québec.

Pour les amateurs de romans policiers, Driss Chraïbi est connu pour la série des enquêtes de l'inspecteur Ali, de la police royale marocaine, personnage hors normes, un peu l’alter ego de l’auteur. Sur un ton ironique, voire cynique, Ali dénonce les travers de son pays et de l’Occident et aborde des thèmes comme le colonialisme, le fanatisme islamique, le racisme ou la condition féminine.

  • Une enquête au pays (1981)
  • L’Inspecteur Ali (1991)
  • Une place au soleil (1993)
  • L'Inspecteur Ali à Trinity College (1995)
  • L'Inspecteur Ali et la CIA (1996)
  • L’homme qui venait du passé (2004)

Alassane CISSE - Sénégal

Avocat au barreau de Dakar depuis plus de vingt ans, Alassane Cissé a commencé la série Les sentinelles noirs par Les sanguinaires (2014), suivi de crimes et sentiments (2016). Des romans policiers qui font une large place à la procédure judiciaire, ce qui n’est pas courant dans le roman policier africain.

Achmat DANGOR (1948) – Afrique du Sud

Achmat Dangor est né en 1948 à Johannesburg. Outre ses principaux romans, La malédiction de Kafka (1997, publié en France en 2000) et Fruit amer (2001), il est l'auteur de recueils de poèmes et de nouvelles.

Proche des mouvements ayant lutté contre l’apartheid, Achmat Dangor est également actif dans le domaine du développemen. Il a été à la tête d’organisations non-gouvernementales sud-africaines comme le Fonds Mandela pour l’enfance (Nelson Mandela Children's Fund) et la Nelson Mandela Foundation. Il vit à Johannesburg et se consacre à l’écriture.

Louis-Ferdinand DESPREEZ (né en 1955) - Afrique du Sud

Derrière le nom de Louis-Ferdinand Despreez se cache un haut fonctionnaire sud-africain né en 1955, compagnon de route de l’ANC de Nelson Mandela, chargé de missions plus ou moins officielles dans différents pays d’Afrique, et qui signe en français ce polar peu politiquement correct. Un français riche et savoureux, parfois académique, souvent argotique, pour des descriptions et des commentaires d’un humour dévastateur qui rappellent Tom Sharpe.  

Iba DIA – Sénégal

Entraineur-instructeur de football, Iba Dia est diplômé de l'Institut national des Sports de Paris. Ancien Entraineur des équipes nationales juniors et espoirs du Sénégal, il est aussi l'auteur de romans policiers : Fureur noire à Kango (1987) et Les nuits rouges de Dakar (2004) et Mission à Libreville (2018).

Aïda Mady DIALLO – Mali

Aida Mady Diallo est née au Mali. Après une enfance en France et des études supérieures d’agronomie en Ouzbékistan, elle est développeur de sites Internet. Son roman le plus connu, Kouty, mémoire de sang, a été présenté lors de sa parution en 2002 comme « le premier roman noir écrit pas une jeune femme africaine ». Elle vit à Bamako.

Boubacar Boris DIOP - Sénégal

Boubacar Boris Diop, né en 1946 est un romancier, essayiste, dramaturge, journaliste (il a été directeur du Matin de Dakar) et scénariste sénégalais qui a reçu en 2000 le Grand prix littéraire d’Afrique noire pour l’ensemble de son œuvre. Après sa participation en 1998 avec d’autres écrivains africains au projet Rwanda : écrire par devoir de mémoire, il a publié Murambi, le livre des ossements,en 2000, puis dans une version augmentée en 2011. Ila également écrfit un roman en wolof Doomi Golo, traduit par ses soins sous le titre Les Petits de la guenon (2009).

Unity DOW (1959) - Botswana

Unity Dow, née en 1959, est magistrat, femme politique et écrivain, militante pour les droits des femmes. Elle a été nommée en 1998 juge à la Cour suprême du Botswana, la première femme de l'histoire de l'institution à cette fonction quelle a occupée jusqu'en 2009. Elle est depuis juin 2018 ministre des Affaires étrangères de son pays. Les Cris de l'innocente (2002), son seul roman traduit en français, a été publié par Actes Sud.

Guy Josué FOUMANE – Cameroun

Guy Josué Foumane, (Soumaïla Koly) est un artiste multi-facette. Scénariste, Réalisateur, producteur pour le cinéma et la télévision, il a travaillé durant seize ans à la télévision nationale camerounaise comme scénariste-dialoguiste, puis chargé de production. Il a écrit et réalisé des programmes pour plusieurs maisons de production, avant de se mettre à son compte en fondant Sundown Pictures. 

Écrivain, il est l'auteur d’un roman policier, Les disparus d'Abomé, une enquête de l’AIA, l’African Investigation Agency, une sorte de FBI africain dont le premier (et pour l’instant unique) tome est paru en 2010 aux éditions Dagan.

Damon GALGUT (1963) – Afrique du Sud

Damon Galgut (Pretoria, 1963), dramaturge et romancier, est un des écrivains majeurs de l'Afrique du Sud post-apartheid. Son roman le plus célèbre reste Un docteur irréprochable (The good doctor), qui fut récompensé par le Commonwealth Writers Prize en 2003. Parfois critiqué dans son pays pour éluder les questions politiques et raciales liées à la chute de l'apartheid, il se défend en précisant qu’il ne veut pas être prisonnier de l'histoire de l’Afrique du Sud et revendique la littérature comme seul thème de son travail. Plusieurs de ses romans, traduits avec talent par Hélène Papot, sont publiés aux éditions de l’Olivier.

Alain GORDON-GENTIL (1952) - Île Maurice

Né en 1952 à Pamplemousses (Ile Maurice), Alain Gordon-Gentil a fait carrière dans le journalisme. Fondateur d’un magazine d'investigation, Le Mag, il a fait de la prison en 1994 pour avoir publié des informations classées Secret défense. En 1996, il abandonne le journalisme et devient conseiller du Premier ministre. Il dirige aujourd'hui une société de production et se consacre à l’écriture. Avant Devina (2009), il a publié chez Julliard Quartiers de pamplemousses (1999) et Le Voyage de Delcourt (2001).

Asse GUEYE (1950) - Sénégal

Né en 1949 au Sénégal, Asse Gueye a étudié le droit et les sciences politiques à Aix-en-Provence. Outre No woman no cry, il est l’auteur de « Negerkuss, échec et meurtre », un autre polar politique paru en 1988 chez N.E.A. (Source : Babelio)

Chester HIMES (1909-1984) - Etats-Unis

Chester Bomar Himes, né dans le Missouri le 29 juillet 1909, et mort en Espagne le 12 novembre 1984 est un écrivain afro-américain (qui a donc toute sa place dans ce blog) à la vie agitée (divers délits lui feront passer sept ans en prison), auteur de nombreux romans et de soixante-dix nouvelles dans lesquels il dénonce la condition des Noirs et le racisme tout en portant un regard très critique sur la communauté noire  elle-même et sur sa propension à se réfugier dans la croyance religieuse aveugle ou dans la voie de l'illégalité.

Au-delà de son engagement politique et littéraire (aux côtés de James Baldwin en particulier) Chester Himes et plus particulièrement connu pour ses romans policiers situés à Harlem racontant les enquêtes d'Ed Cercueil et Fossoyeur Jones, le plus célèbre étant La reine des pommes.

Bernhard JAUMANN (1957) - Allemagne

Bernhard Jaumann est né en 1957 à Augsburg, en Allemagne. Après avoir enseigné l’histoire et l’italien pendant dix ans, il a décidé de se consacrer à l’écriture. Il a publié de nombreux romans policiers dont certains ont été couronnés en Allemagne. Il vit à Windhoek, en Namibie, où se situe l'action de L'heure du chacal.

Modibo Sounkalo KEITA (1948) - Mali

Modibo Sounkalo Keita,  né en 1948 au Mali, est un journaliste et écrivain malien de langue française. Après des études en Union soviétique (qui accueillait alors avec enthousiasme les étudiants africains), il travaillera pour Radio-Mali en 1970-71, étudiera à nouveau à Dakar avant de s’y installer comme journaliste après un séjour en Europe. Il vit toujours au Sénégal.

Journaliste et nouvelliste, il connait un très grand succès en 1984 avec son roman L'Archer bassari, récompensé la même année par le Grand prix littéraire d'Afrique noire et le Grand Prix du Syndicat des journalistes et écrivains français.

Yasmina KHADRA (1955) - Algérie

Yasmina Khadra est le nom de plume de Mohammed Moulessehoul, né le 10 janvier 1955 à Kenadsa, dans le Sahara algérien. Ce pseudonyme est composé des deux prénoms de son épouse.

Il a connu une renommée internationale avec les romans noirs mettant en scène le commissaire Brahim Llob dans Le quatuor algérien (Morituri, Double Blanc, L'Automne des chimères et La Part du mort),  un policier incorruptible dans une Alger dévorée par le fanatisme et les luttes de pouvoir. Ce qui révolte Llob et le conduit, à ses risques et périls, à fouiner dans les plus hautes sphères politiques et économiques de la société. Qu’attendent les singes, roman (très) noir paru en 2014 reste dans cette même veine.

Moussa KONATE (1951-2013) - Mali

Né en 1951 à Kita, au Mali, et mort le 30 novembre 2013 à Limoges, Moussa Konaté était diplômé en lettres de l’École normale supérieure de Bamako. Il a enseigné plusieurs années avant de se consacrer à l’écriture. Parmi une important bibliographie (romans, nouvelles, livres pour la jeunesse et pièce de théâtre) et ses œuvres les plus connues figurent des romans policiers qui relatent les enquêtes du commissaire Habib et dont l’action se déroule au Mali.

Fondateur des éditions du Figuier, spécialisée dans les livres pour la jeunesse, en français mais aussi dans les cinq langues du Mali (dont le bambara, le peul et le soninké), Moussa Konaté a été directeur de l’association Etonnants voyageurs Afrique et, en collaboration avec Michel Le Bris, a dirigé le Festival Etonnants voyageurs au Mali. Il a obtenu en 2005 le prix Sony Labou Tansi pour le théâtre francophone, remis lors du Festival des Francophonies en Limousin. Le  Prix Hervé Deluen de l'Académie française, qui récompense les écrivains étrangers de langue française, lui a été attribué en 2011.

Kwasi KORANTENG - Ghana

Kwasi Koranteng est un écrivain ghanéen auteur d’une dizaine de romans à but pédagogique, plus particulièrement destinés à la jeunesse. Il travaille aux éditions Unimax Publishers à Accra. Mission spéciale (The Gold Diggers), paru en 1992, a été publié en France en 2000.

Mamady KOULIBALY (1969) - Guinée

Né en Guinée, Mamady Koulibaly a étudié dans son pays avant de devenir analyste programmeur. Il vit à Conakry.  Considéré comme un des grands écrivains de son pays, il a publié plusieurs romans, dont La cavale du marabout (2006), Confessions d’un libertin (2008)) et Les exploits du professeur Kounta (2016) dans lequel il traite de la protection de l’environnement et de l’équilibre de l’univers.

Tag(s) : #Biographies – Bibliographies - Résumés

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :