Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La contribution de Moussa Konaté (1951-2013) à la littérature d'évasion francophone est essentielle mais c'est aussi un auteur de roman policier reconnu. Comme dans L’assassin du Banconi et dans L’honneur des Keita, Meurtre à Tombouctou est une enquête du commissaire Habib, ici chargé d'élucider le meurtre d'un jeune Touareg. Tâche délicate quand les familles invoquent des rivalités claniques ancestrales et que les autorités locales tentent d’écarter le commissaire de sa mission. Loin de Bamako, Habib, assisté de son adjoint et d’un agent du Renseignement français, découvre une ville bien différente et d’autres coutumes.

« Comme je le dis toujours à Rosso, la société malienne est complexe. Y mener une enquête policière comme on le ferait en France n'est pas toujours évident, car d'une coutume à l'autre les coutumes varient. C'est une société où l'islam, le christianisme cohabitent et se mélangent avec l'animisme ; le Mali d'hier ne s'estime pas vaincu par le Mali des temps modernes. Il faut donc toujours se rappeler de cette diversité quand on mène une enquête ici. » © Points, 2015.

Meurtre à Tombouctou est truffé de couleur locale, les personnages sont attachants et l'intrigue plutôt crédible. On regrettera toutefois un ton un peu convenu, avec beaucoup de bons sentiments et une écriture assez plate. Mais quelques années après sa parution, ce roman posthume est encore toujours d'actualité.

KONATE Moussa (2014), Meurtre à Tombouctou, Paris, Métailié ; réédition, Paris, Points, coll. « Policier ».

Tag(s) : #Mali, #Romans en français, #Afrique de l'Ouest

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :