Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour certains auteurs prolifiques, seuls certains romans sont mentionnés. Leur bibliographie est généralement disponible sur Internet. Les ouvrages en gras font l'objet d'une page spécifique.

Afrique du Sud

Abrahams, Peter, Une nuit sans pareille, trad. fr. de A night of their own (1965), Paris, Casterman, 1966.

Airth, Rennie, Un fleuve de ténèbres, trad. fr. de River of darkness (1999), Paris, de Fallois, 2000.

Airth, Renni, La marée sanglante, trad. fr. de Blood-Dimmed Tide (2003), de Fallois, 2005.

Bernstein, Hilda, Nuit noire à Pretoria, trad. fr. de Death is part of the process (1983), Paris, L'Harmattan, « Encres noires », 1990.

Bloom, Harry, Emeute au Transvaal, trad. fr. de Transvaal Episode (1956), Paris, Les bons caractères, 2008.

Brynard, Karin, Les milices du Kalahari, trad. fr. de Plaasmoord (2012), Paris, Seuil, 2016.

Dangor, Achmat, Fruit amer, trad. fr. de Bitter fruit (2001), Paris, Mercure de France, 2004.

Despreez, Louis-Ferdinand, La mémoire courte, Paris, Paris, Phébus, « Rayon noir », 2006.

Despreez, Louis-Ferdinand, Le Noir qui marche à pied, Paris, Paris, Phébus, « Rayon noir », 2008. 

Drumond, June, A un fil, trad. fr. de The cable car (1965), Paris, Presses de la Cité, 1967.

Ebersohn, Wessel, Coin perdu pour mourir, trad. fr. de A Lonely Place to Die (1979), Paris, Rivages noir, 1994.

Ebersohn, Wessel, La nuit divisée, trad. fr. de Divide the Night (1981), Paris, Rivages noir, 1993.

Ebersohn, Wessel, Le cercle fermé, trad. fr. de Closed Circle (1990), Paris, Rivages noir, 1996.

Ebersohn, Wessel, La tuerie d'octobre, trad. fr. de The October Killings (2011), Paris, Rivages noir, 2014.

Ebersohn, Wessel, La nuit est leur royaume, trad. fr. de Those who Love the Night (2012), Paris, Rivages noir, 2016.

Galgut, Damon, La faille, trad. fr. de The Quarry (1995), Paris, Editions verticales, 1998.

Heyns, Michiel, Un passé en noir et blanc, trad. fr. de Lost Ground (2010), Philippe Rey, 2013.

Kohler, Sheila, Splash, trad. fr. de Cracks (1999), Paris, Gallimard, 2001.

McClure, James, Le chien qui chante, trad. fr. de The song dog (1991), Paris, Gallimard, « Série noire », 1994.

McClure, James, Le cochon qui fume, trad. fr. de The steam pig (1971), Paris, Gallimard, « Série noire », 1995.

McClure, James, Le flic à la chenille, trad. fr. de The caterpillar cop (1972), Paris, Gallimard, « Série noire », 1996.

Masondo, Meshack, Ngaze Ngazenza (1994). Certainement le seul auteur zoulou de romans policiers. Une de ses nouvelles, The love of money, son seul texte traduit en anglais, a été reprise dans une anthologie de littérature policière, Crime company (2008). 

Meyer, Deon, Jusqu'au dernier, trad. fr. de Feniks (1996), Paris, Seuil, « Policiers », 2002.

Meyer, Deon, Les soldats de l'aube, trad. fr. de Orion (2000), Paris, Seuil, « Policiers », 2003.

Meyer, Deon, 13 heures, trad. fr. de 13 Uur (2008), Paris, Seuil, « Policiers », 2010.

Meyer, Deon, La Proie, trad. fr. de Proii, (2018), Paris, Gallimard « Série Noire », 2020.

Miles, John, Silence hallucinant trad. fr. de Kroniek uit die doofpot (1991), Paris, L'Harmattan, 2003.

Mzobe, Sifiso, Young Blood, Cape Town, Kwela, 2010.

Nicol, Mike, La dette, trad. fr. de Payback (2008), Ombres Noires, 2013.

Nicol, Mike, Killer Country, trad. fr. de Killer Country, (2010), Paris, Ombres noires, 2014.

Nicol, Mike, Power Play, trad. fr. de Power Play (2015), Seuil, « Seuil policiers », 2018. 

Nunn, Malla, Justice dans un paysage de rêve, trad. fr. de A beautiful place to die (2008), Paris, Editions des 2 Terres, 2011.

Nunn, Malla, Le sang et la poussière, trad. fr. de Let the dead lie (2010), Paris, Editions des 2 Terres, 2013.

Orford, Margie, Les captives de l’aube, trad. fr. de (The clockwork (2006), Payot/rivages, 2008.

Orford, Margie, Roses de sang, trad. fr. de Blood rose (2007), Paris, Payot/Rivages, 2009.

Rowe, Michèle, Les enfants du Cap, trad. fr. de What hidden lies (2013), Paris, Albin Michel, 2016.

Scholefield, Alan, Les aigles du mal, tard. fr. de A view for vultures (1968), Paris, Presses de la Cité, 1969.

Schreiner, Olive, La nuit africaine, trad. fr. de The story of an African Farm, (1883), Paris, Phébus, 1999.

Sharpe, Tom, Mêlée ouverte au Zoulouland, trad. fr. de Riotous assembly, (1971), Paris, Le Sorbier, 1986.

Sharpe, Tom, Outrage public à la pudeur, trad. fr. de Indecent exposure (1973), Paris, Le Sorbier, 1987.

Slovo, Gillian, Poussière rouge, trad. fr. de Red dust virago, (2000), Paris, Gallimard, 2001.

Smith, Roger, Mélanges de sang, trad. fr. de Mixed blood (2009), Paris, Calmann-Lévy, 2011.

Smith, Wilbur, Parole d’homme, trad. fr. de Shout at the Devil, 1968), Paris, Presses de la Cité, 1976.

Smith, Wilbur, Les Amazones du Désert, trad. fr. de Cry Wolf (1976), Paris, Presses de la Cité, 1978.

Stanley, Michael (Michel Sears & Stanley Trollip), Un festin de hyènes, trad. fr. de A carrion Death (2008), Paris, Lattès, 2009.

Algérie

Amari, Chawki, De bonnes nouvelles d'Algérie, Paris, La Baleine, 1998.

Khadra, Yasmina, Le quatuor algérien : Morituri, Double blanc, L'Automne des chimères, La Part du mort, Paris, Gallimard, « Folio policiers », 2008.

Khadra, Yasmina, Qu'attendent les singes, Paris Julliard, 2014 et Alger, Casbah, 2014.

Meddi, Adlene (2010), La prière du Maure, Marseille, Jigal, 2010.

Tiab, Ahmed, Le français de Roseville, La-Tour-d’Aigues, L'Aube, 2016. 

Tiab, Ahmed, Adieu Oran, La-Tour-d’Aigues, L'Aube, 2018.

Angola

Agualusa, Jose Eduardo, La guerre des anges, trad. fr. de O Ano em que Zumbi tomou o Rio (2002), Paris, Metailié, 2007.        

Pepetela, Jaime Bunda, agent secret, trad. fr. de Jaime Bunda, agente secreto (2001), Paris, Buchet-Chastel, 2005. 

Bénin

Adonon, Sophie, Sourire macabre, Nantes, Amalthée, 2011.

Adonon, Sophie, Parole d’immondices, Nantes, Amalthée, 2013. 

Couao-Zotti, Florent, Le cantique des cannibales, Monaco, Les éditions du Rocher, 2004.

Couao-Zotti, Florent, Si la cour du mouton est sale, ce n'est pas au porc de le dire, Paris, Le serpent à plumes, « Serpent noir », 2010.

Couao-Zotti, Florent, La traque de la musaraigne, Marseille, Jigal, 2014.

Couao-Zotti, Florent, Western Tchoukoutou, Paris, Gallimard, « Continents noirs », 2018.

Nouhouai, Jérôme, La mort du lendemain, Paris, Présence africaine, 2010.

Titus, Dominique, Où est passée Fatimata ?, Cotonou, La Nôtre, 1991.

Botswana

Dow, Unity, Les Cris de l'innocente, trad. fr. de The Screaming of the Innocent (2002), Paris, Actes Sud, « Actes noirs », 2006.

Burkina Faso

Diallo, Boubacar, La nuit des chiens, Paris, L'Harmattan, 1999.

Kabre, Sidbéwendin Issouf, L’Affaire du car de Rakaye, Paris, L'Harmattan, 2009.

Nonregma, Alphonse, L'apatride, Ouagadougou, GTI, 1996.

Zongo, Norbert, Le parachutage, Paris, L'Harmattan, 2006.

Cameroun

Abossolo, Evina, Cameroun/Gabon : le D.A.S.S. monte à l'attaque, Paris, L'Harmattan, « Polars noirs », 1985.

Fenkam, Frédéric, Safari au paradis noir, Paris, L'Harmattan, 2005.

Foumane, Guy Josué, AIA les disparus d'Abomé, Paris, Dagan, 2010.

Mbango, Antoine Didier, L'évadé de K, Bamenda (Cameroun), Langaa RCPIG, 2011.

Mongo Beti, Trop de soleil tue l'amour, Paris, Julliard, 1999.

Mongo Beti, Branle-bas en noir et blanc, Paris, Julliard, 2000.

Njami, Simon, Cercueil et Cie, Paris, Lieu commun, 1985.

Noga, David, Les palmiers sanglants, Paris, L'Harmattan, « Encres noires », 2017.

Noga, David, Ascensions écarlates, Paris, L'Harmattan, « Encres noires », 2020.

Sime, Abel, Le passé composé du crime, Paris, L'Harmattan, 1997.

Collectif

Les archives secrètes du B.S.I. Paris, Afrique Biblio Club, 1976.

Maarouf, Aziz, Le Tueur d'élite (Les archives secrètes du B.S.I. N° 1)

Kapoko, Omar, Les statuettes sanglantes (Les Archives secrètes du B.S.I. N° 2).

Dikolo, Jean-Pierre, Athlètes à abattre (Les archives secrètes du B.S.I. N° 3)

Fall, Sidiki, Les affameurs  Les archives secrètes du B.S.I. N° 4)

Dikolo, Jean-Pierre, Main blanche sur la ville (Les archives secrètes du B.S.I. N° 5).

Dikolo Jean-Pierre, Machines à découdre (Les archives secrètes du B.S.I. N° 6).

Kacou, Julien, Trafic d’âmes (Les Archives secrètes du B.S.I. N° 7).

Sow, Samba, Vacances chargées (Les Archives secrètes du B.S.I. N°  8).

Kakou, Julien, Le Scorpion noir contre le pouvoir pâle (Les archives secrètes du B.S.I. n° 9).

Dikolo, Jean-Pierre, Le Scorpion noir contre les tortionnaires rhodésiens (Les archives secrètes du B.S.I. N°  10)

Kakou, Julien, Le Scorpion noir contre la diabolique Mme Attaway (Les archives secrètes du B.S.I. N°11).

Comores

Sast, Tourqui, Le sang des volcans : des kalachs et des Comores, Paris, L'Harmattan, 2011.

Congo

Gom, Willy, Qui a tué Thomas Sankara ?, Paris, Renaissance Africaine, 2019.

Kokolo, Victor, Mariage horrible à Botana, Bénin, Editions souvenir, 2003.

Lonsi Koko, Gaspard-Hubert (2018), Pagaille à Mavoula !, Paris, L'atelier de l'Egrégore.

Mabanckou, Alain, African Psycho, Paris, Le serpent à plumes, 2003.

Mabanckou, Alain, Tais-toi et meurs, France, La Branche, 2012.

Makouta-Mboukou, Jean-Pierre, L'homme aux pataugas, Paris, L'Harmattan, 1992.

Mambou, Christian, La gazelle et les exciseuses, Paris, L’Harmattan, « Encres noires », 2004.

Côte d'Ivoire

Adiaffi, Jean-Marie, Les naufragés de l'intelligence, Abidjan, CEDA, 2000.

Atta, Gabriel, Koffi, Commissaire K. contre Dragax, Dakar, NEA, 1975.

Djéa, Jean-Luc, Crimes crapuleux à N’Glowama, Marseille, Sésame, 2007.

Kourouma, Ahmadou, En attendant le vote des bêtes sauvages, Paris, Seuil, 1998.

Sakanoko, Khioud, Le secret des Chrisitiantins, Abidjan, Nouvelles Editions Ivoiriennes, 2002.

Sakanoko, Khioud, Le tueur du remblai, Abidjan, Nouvelles Editions Ivoiriennes, 2002.

Sakanoko, Khioud, Dans les griffes du cartel, Abidjan, Nouvelles Editions Ivoiriennes, 2004.

Sory, Georges, L’ange de la justice, Paris, Société des écrivains, 2015.

Djibouti

Hachi, Rachid, La couronne de Négus, Paris, L'Harmattan, 2008.

Hachi, Rachid, Les macchabées de la Mer rouge, Saint-Ouen, Les éditions du net, 2016.

Hachi, Rachid, Les acacias d'été, Saint-Ouen, Les éditions du net, 2016.

Waberi, Abdourahman, Passage des larmes, Paris, Jean-Claude Lattès, 2009.

Egypte

Tawfik, Ahmed Khaled, Utopia, trad. fr. de Utopia (2009), Paris, Flammarion, « Ombres noires », 2013.

Ethiopie

Kebede, Moges, Demotra, roman écrit en amharique, non traduit, 1992.

Gabon

Otsiemi, Janis, La vie est un sale boulot, Marseille, Jigal, 2009.

Otsiemi, Janis, La bouche qui mange ne parle pas, Marseille, Jigal, 2010.

Otsiemi, Janis, Le chasseur de lucioles, Marseille, Jigal, 2012.

Otsiemi, Janis, African Tabloïd, Marseille, Editions Jigal, 2013.

Otsiemi, Janis, Tu ne perds rien pour attendre, Paris, Plon, 2017.

Otsiemi, Janis, Le festin de l'aube, Marseille, Jigal, 2018.

Ghana

Koranteng, Kwasi, Mission spéciale, trad. fr. de The gold diggers (1992), Paris, Dapper, 2000.

Parkes, Aii Ayikwey, Notre quelque part, trad. fr. de Tail of the Blue Bird (2009), Paris, Zulma, 2014.

Quartey, Kwei, Epouses et assassins, trad. fr. de Wife of the gods (2009), Payot & Rivages, 2009.

Guinée

Koulibaly, Mamady, Mystère Sankolo, Paris, L'Harmattan, 2010.

Koulibaly, Mamady Le tueur en série de la cité perdue, Paris, L'Harmattan, 2018.

Nzeza Kiluangu, Mputu, Quiproquo national, Paris, Acoria, 2010.

Sunjata, Koly, Kalachnikov Blues, La Roque d’Anthéron, Vents d'ailleurs, 2009.

Kenya

Mwangi, Meja, Descente à River Road, trad. fr. de Going Down River Road (2002), Paris Dapper, 1976.

Ngugi, Wa Thiong’o, Pétales de sang, trad. fr. de Petals of Blood, (1977), Paris, Présence africaine, 1985.

Wa Ngugi, Mukoma, Là où meurent les rêves, trad. fr. de Nairobi Heat (2009), La-Tour-D'Aigues, L'Aube, 2018.

Wa Ngugi, Mukoma, Black Star Nairobi, trad. fr. de Killing Sahara (2013), La-Tour-D'Aigues, L'Aube, 2019.

Liberia

Sherif, Vamba, Borderland, trad. fr. de Bound to secrecy (2010), Paris Métailié, 2012.

Madagascar

Ravasalo, Johary, Vol à vif, Le Tampon (Réunion), Editions Dodo Vole, 2016.

Mali

Diallo, Aïda Mady, Kouty, mémoire de sang, Paris, Gallimard, « Série noire », 2002.

Diarra, Mohamed, Le mystère du tournant, Paris, L’Harmattan, 2015.

Diarra, Mohamed, La fille adoptive du chérif, Paris, L’Harmattan, 2016.

Diarra, Mohamed, Meurtre sous le pont des indigents, Paris, L'Hatrmattan, 2019.

Keita, Modibo Sounkalo, L'archer Bassari, Paris, Karthala, 1984.

Konaté, Moussa, L’Assassin du Banconi, suivi de L’Honneur des Keïta, Paris, Bamako, Le figuier, 1998 et Gallimard, « Série noire », 2002.

Konaté, Moussa, L'Empreinte du renard, Paris, Paris, Fayard, « Fayard noir », 2006.

Konaté, Moussa, La Malédiction du lamantin, Paris, Fayard, « Fayard noir », 2009.

Konaté, Moussa, Meurtre à Tombouctou, Paris, Métailié, 2014.

Konaté, Moussa, L'affaire des coupeurs de têtes, Paris, Métailié, 2015.

Les quatre derniers romans de Moussa Konaté sont réédités chez Points, « Policier ».

Sissoko, Aboucabar Eros, Mais qui a tué Sambala ?, Paris, L'Harmattan, 2011.

#Haut de page

Tag(s) : #Biographies – Bibliographies - Résumés

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :