Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Borderland mêle la fiction policière, l'observation des liens familiaux et communautaires d’une petite ville d’une région rurale et frontalière du Liberia et les relations dysfonctionnelles entre le pouvoir central et les politiques locales, tout en faisant une large place à l’importance des croyances liées au surnaturel.

Le roman débute avec l’arrivée dans la région de Wologizi de William Soko Mawolo, émissaire du gouvernement en mission secrète pour lever le voile sur la disparition mystérieuse du chef coutumier Tetese, qui se serait évanoui dans les airs alors qu’il était dans son hamac. Etranger venu de la capitale, Mawolo est gêné dans son enquête par la méfiance et la suspicion qu’il inspire à la population locale : le groupe des anciens autour du vieux Kapu, qui a pris la place de Tetese, le chef de la police locale, un menuisier énigmatique et, surtout, Makemeh, dont l'apparente indifférence face à la disparition de son père intrigue Mawolo et le pousse à se rapprocher d'elle. Alors que le temps passe et que personne dans la capitale ne semble plus s’intéresser à son sort, Mawolo doit faire face à un environnement de plus en plus hostile, ce qui va le conduire à dépasser le cadre de sa mission et à user de son statut officiel pour placer la ville sous l’autorité de la milice qu’il a réunie.

Chacune de ses initiatives est alternativement contrecarrée ou soutenue par les villageois qui tentent de déterminer qui a le plus de chances de l’emporter, eux, aidés par la force surnaturelle du Poro, un système initiatique, ou l’émissaire du gouvernement et du président du pays en personne, le Vieil Homme. Dans un village où tout le monde choisit de se taire, par intérêt ou par crainte, Mawolo n'arrivera pas à faire la part des vérités et des mensonges et sera vite incapable de savoir à qui faire confiance. Il deviendra de plus en plus autoritaire, impulsif et erratique, quitte à se mettre en danger.

Borderland est un roman inquiétant dans lequel l’enquête policière cède vite le pas à l'histoire d'une communauté qui, refusant l’autorité du pouvoir central, use de tous les sortilèges pour conserver son autonomie. Manipulé par celles et ceux qu’il côtoie et finalement dépassé par la réalité, troublé devant l’inexplicable, Mawolo ira pourtant au bout de son enquête et de sa folie, au prix des plus graves conséquences pour lui et pour le village.

« Cependant, il conservait certaines peurs, celle de l’inexplicable, de la perte du pouvoir ou du manque d’ambition, mais les deux derniers phénomènes relevaient du domaine de sa volonté, qui ne l’avait encore jamais trahi. En réalité, elle l’avait même tellement aidé jusque-là qu’au ministère de l’Intérieur, où il travaillait, chacun était persuadé qu’il deviendrait un jour ministre. Mais l’inexplicable, comme cet incident avec les graines de palme, le troublait. » © Métailié 2012.

Ecrit dans une prose expressive, et nerveuse, Borderland s'inscrit dans la tradition des romans africains qui s’interrogent sur les pouvoirs coutumiers et sur l'incapacité d’un héros intelligent et volontaire, mais finalement incapable de pénétrer la mentalité de ceux qu’il est censé confondre.

SHERIF Vamba (2012), Borderland (Bound to secrecy, 2010), Paris Métailié.

Tag(s) : #Liberia, #Romans en anglais, #Afrique de l'Ouest

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :