Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Danga, un opposant au régime autocratique du maréchal-président kalinais Pupu Muntu (pas facile de trouver le Kalina sur un atlas, peut-être du côté de l’Afrique centrale) se fait descendre dans son HLM de banlieue. Parmi les suspects, Jim Bafoussa, un de ses amis, directeur d’une agence de spectacles, venu inopportunément lui rendre visite, des maris bafoués, plus quelques éléments troubles de la mouvance révolutionnaire du POK que fréquentait le défunt ! Mais le milieu africain de Paris, principalement localisé dans le dix-huitième, n’est pas très pénétrable et l’inspecteur Jacques Mayotte patauge un peu.

 

« Les Blacks maîtrisent le mélodrame. L’un se fait buter dans un cadre passionnel, l’autre pratique le Guide du suicidé, et ça trouve le malin plaisir de charger Pupu Machin-Chose. Parce que la planète jalouse son long règne de kleptocrate ! » © Gallimard - Série Noire 1996

 

Le lecteur aussi d’ailleurs, entre trafics divers, rivalités politiques, intérêts géopolitiques stratégiques (on évoque même la Francophonie), trahisons conjugales et extraconjugales et j’en passe. Mais, la langue de l'auteur, aussi riche que complexe, mélange d’argot français et d'idiomes africains, captive. Comme dans Ballet noir à Château rouge du même auteur, on s'en lasse pas. 

 

NGOYE Achille F. (1996), Agence Black Bafoussa, Gallimard, coll. « Série noire ».

Tag(s) : #Congo (RDC), #Romans en français, #Afrique centrale, #Diaspora

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :